Oubliez votre type de peau, choisissez un Etat d’esprit ! hover background

avr 17
2012

Une vue de l’esprit ?

Ce titre pourrait être une simple provocation, une envie de mettre un pavé dans la mare, à moins que ce ne soit une pointe de lassitude de voir partout la peau réduite à un bout de chair à enduire après bien sûr analyse rationnelle de son grain, de ses profondeurs de rides, de ses vapeurs, pardon rougeurs, ou autre crise hormonale boutonneuse.

Mais non  !  ce que je dis ou écris plutôt, je ne l’écris pas contre ce qui se fait à ce jour, je l’écris parce que la science, et le bon sens nous invitent à ouvrir les yeux et à les tourner tout autour de nous, même là où peu de gens regardent : La peau (la beauté ?) revêt tellement de dimensions et de liens avec nos émotions, notre patrimoine génétique, historique, notre hygiène de vie…  Elle dialogue sans cesse avec notre cerveau pour traduire nos pensées, nos états d’âme, nos excès.

« Tel un jeu de domino, touchez un carré de peau, et le message se propage, se fond, se révèle ! »

Votre crème peut elle encore se définir comme un simple signe extérieur de décoration, aussi agréable fut-il (futile ?), alors que certaines savent aussi être un message (utile ?) de vitalité, de santé, de beauté vraie,  à la lumière d’un mélange subtil entre les connaissances ancestrales du pouvoir des plantes, et des connaissances modernes de mesure et de compréhension de ce « pouvoir ».

Bref, peut-on subir (lapsus !) choisir une crème autrement qu’en fonction de notre type de peau, et la choisir pour son état d’esprit  ? (pour in fine se sentir mieux dans sa peau…)

Juste une illusion ?

C’est un sujet difficile à expliquer, à évoquer même, tant il est facile de balayer d’un revers de main ce que j’avance . Un édito d’un magazine féminin pourrait lancer  :  » non mais ! une crème qui agit sur notre état d’esprit, ça ne va pas non ? Déjà les crèmes qui devraient effacer nos rides, ne le font pas, qu’elles s’occupent déjà de ça… Le marketing devient fou ! le marché juteux de la cosmétique s’affole : Une crème, chère en plus, ne résoudrait-elle pas la crise aussi non ?  » – cessons de gober n’importe quoi mesdames – ! »

détente beauté naturelle

En fait il ne s’agit pas de cela : ce n’est pas la crème qui change notre Etat d’esprit, la crème a beaucoup de pouvoirs mais pas celui-là. La crème, le soin comme j’aime à le dire pour Heuliad, a des actifs, une vitalité, une variété de plantes, une vibration forte :  une énergie à lui-seul, qui va nourrir et augmenter votre propre vibration, afin de vous ouvrir à d’autres perceptions. ET si vous le souhaitez, vous accompagnez ces actions en vous positionnant à votre tour, sur un Etat d’esprit haut en vitalité, en couleurs.

Le soin devient un révélateur, un facilitateur, un catalyseur mais ne fait pas le travail à votre place : il nourrit la peau d’une façon délicieusement gastronomique, pour que la peau retrouve (enfin) le goût de bien faire son travail. Ce message « d’encouragement » naturel, agit par effet boule de neige sur toutes nos dimensions, physique, émotionnelle, énergétique, sociale, spirituelle, puisque tout est relié. Je vous disais que c’était compliqué à expliquer…

Un zeste d’imagination

Pour essayer de visualiser les choses : imaginons que ce que j’appelle « vitalité », « énergie », ou « vibration », ce soit tout simplement un courant électrique fluide et puissant. Nos cellules, comme toutes les cellules composant ce qui vit sur terre, communiquent entre elles par un courant électrique : quand nous mourrons, la lumière s’éteint ! donc la vie c’est un courant électrique intense, permanent, rapide, subtil, omniprésent qui relie tout des pieds à la tête, et au delà avec notre environnement (Quand le courant passe avec quelqu’un, ou un lieu… c’est une vibration identique ou bénéfique à la vôtre).

Il a été prouvé que les émotions basses, les pensées négatives, les toxiques et toxines altèrent la fluidité, l’harmonie de ce courant électrique, et qu’à l’inverse, les émotions hautes, les pensées positives, et les ingrédients naturels et frais le rétablissent et l’améliorent. Chaque être humain, chaque plante, ou animal a un niveau de puissance électrique ( taux vibratoire ) qui évolue sans cesse : plus vous entretenez ou montez ce niveau, grâce à des pensées, attitudes, hygiène de vie positives, naturelles, et gaies, plus vous attirez autour de vous des niveaux similaires et plus vous évoluez dans votre vie agréablement.

Exemple
Masaru Emoto travaille sur une molécule d’eau, placée sous microscope. Il démontre la mémoire de l’eau et l’influence des émotions sur elle,  en résumé : dîtes-lui « je te déteste », et ses ondulations intérieures deviennent anarchiques, saccadées. Dîtes-lui je t’aime, ses molécules dansent et ondulent avec régularité. La molécule d’eau a aussi adoré mozart, moins le rap, mais les goûts et les couleurs après…

Une pincée de concret

Rappelez-vous maintenant que vous êtes composés majoritairement d’eau, et que votre crème de soin se compose (et là je parle pour Heuliad) d’ingrédients végétaux frais, dynamisés, eux-mêmes chargés d’eau pure (hydrolats, extraits, aloe vera…) et « made with love ».… La rencontre entre vous et votre crème devient alors une terre extra fertile pour y semer des intentions, des voeux, des actions positives, constructives, bienveillantes, pour créer en vous de l’harmonie, de la santé, du sens, de la joie de vivre. Vos cellules sont connectées et travaillent au mieux !

La crème des crèmes

S’offrir une crème de haute qualité naturelle, c’est un coût si vous la comparez à d’autres crèmes, mais si vous la regardez comme un soin, comme un message, comme une expérience énergétique qui nourrit votre corps fertile, comme une alliée pour vous hisser plus haut, pour réaliser vos projets, et vivre la vie que vous voulez vivre. C’est tellement différent ! Vous vous ouvrez des portes, des sensations qui ne peuvent se vivre que par l’expérimentation personnelle, qui sont un chemin de découvertes à votre rythme, à votre mesure. La nature fait son oeuvre en douceur, telle une rivière qui sillonne la colline…

La nature offre tant de mystères, et de « savoir (bien) vivre ».  Nous sommes aussi un bout de cette nature, nous ne voyons pas bien souvent quelle richesse nous habite, et surtout à quel point la beauté, le bonheur sont un Etat d’esprit, une attitude, une pensée, un geste tendre, un moment de pause.

Un soin Heuliad est une occasion de « se brancher » sur des ondes positives, de prendre le temps de se faire du bien, et de poser des paroles fortes sur ses envies, afin de les mettre en scène dans nos vies.

Pour Quoi ? plutôt que pourquoi …

Mettre sa crème de soin le matin, en y prenant plaisir, et focaliser sur des intentions positives, cela sert à quoi finalement ?
Juste à entendre ses intuitions (donc les bons choix à faire dans son quotidien), à attirer dans sa vie des personnes, des opportunités qui nous feront du bien et avec qui nous évoluerons mutuellement (sur la même longueur d’ondes), et se faire confiance de mieux en mieux pour voguer sereinement : le bonheur en fait !

Côté peau, l’équilibre se fait tranquillement : davantage de pureté, de lumière, un teint plus unifié, une douceur retrouvée, des imperfections oubliées (mais pas les rides bien sûr !): un visage plus joli, plus expressif… Car votre peau exprime tout simplement que vous vous aimez chaque jour un peu plus, que vous vous respectez, que vous menez la danse de votre existence, en lien avec le reste du monde.

Si on jouait ?

Je vous propose de fermer les yeux, de vous souhaiter que le hasard vous conduise à l’Etat d’esprit du moment, au soin idéal pour vous aujourd’hui, et de choisir :
En cliquant sur votre phrase préférée, vous toucherez du doigt le soin Heuliad correspondant : magique !

1- Je réveille mon envie d’avoir envie, je crée l’étincelle, je mets de la légèreté dans ma vie, je virevolte !
2- Je crée la surprise, j’intensifie ma relation aux autres, j’exprime mes émotions, je façonne ma différence,  je suis moi.
3- Je regarde autour de moi, je m’ouvre au renouveau, je charme la vie, je souris, j’encourage l’émerveillement, je souligne la beauté des choses, et des gens.
4- Je savoure le moment présent, sans artifice, je suis à nue, je suis comme je suis, je cesse de trop en faire, je suis là, je suis bien.
5- J’invite la vie dans ma vie, je sens l’effervescence dans mon corps, j’exprime un enthousiasme vrai, je le partage autour de moi, j’exulte !
6- J’apprends, je regarde les choses autrement surtout si je les connais déjà, je rebondis sur mon expérience, je tente des terres inexplorées, je rencontre l’autre.
7- J’écoute mon besoin de repos, mon envie de rien, je passe du temps avec moi, je ne programme rien, je prends de l’élan en prenant du recul…
8- Je me sens artiste, je crée, je cisèle mes projets, je partage, je mets du beau dans ma vie, toujours.

PS : Bien sûr, vous trouverez aussi sur ces 8 liens, les bienfaits sur votre peau, qui peut le plus peut le moins…

Incroyable non ? Que pensez-vous de cette façon de choisir une crème de beauté ? Et quel Etat d’esprit a retenu votre attention aujourd’hui ?

Crédits photo : fotolia, goodshoot.

 

12 commentaires

  1. Flo
    avril 17th, 2012 17:44

    Elise, cet article reflète ce que je pense chaque matin en appliquant le soin bucolique sur mon visage. Un plaisir, un soin, une beauté… je me fais du bien.
    Merci à vos créations!!!

    Répondre

    • Elise
      avril 18th, 2012 12:44

      Merci Florence, votre écho mets du baume au coeur ! je savoure, vous savourez, nous savourons…

      Répondre

  2. Céline
    avril 18th, 2012 11:35

    L’art de mettre en mots, en image et en musique vos propos… magnifique !

    Répondre

    • Elise
      avril 18th, 2012 12:45

      Je reçois avec joie ce joli mot, merci !

      Répondre

  3. sybille
    avril 18th, 2012 12:39

    Bonjour Elise, hier soir, j’ai lu l’article vite fait…mais j’ai cliqué les yeux fermés pour « voir »…Et je suis tombée sur « j’écoute mon besoin de repos, on envie de rien…Je prends de l’élan en prenant du recul…j’écoute vraiment ce que vient me dire la vie parce que sinon je fonce je fonce je fonce comme la plupart d’entre nous encore trop souvent…Bref faire confiance au « hasard » qui sait mieux que personne nous mettre sur nos rails…Et j’applique la crème cosy…ça fait du bien de se mettre sous la couette quand on est fatigué…Je reviens maintenant pour lire plus attentivement et je suis d’accord sur l’idée qu’une crème ne répare pas les rides les rougeurs et quoi d’autres?…Tous ces trucs qu’on veut nous vendre, mais qu’elle est un moyen de reliance avec notre intérieur et que c’est donc cet intérieur (l’état d’esprit) qu’il est nécessaire d’interroger si nous voulons réellement nous faire du bien…Alors une idée m’est venue…quelquefois à force d’un trop pleins d’informations, nous ne savons plus choisir ce qui est utile pour nous, aussi je vous propose de mettre votre peau au repos quelque jour afin d’être au plus prêt des sensations et de vous laisser guider vers vos besoins…alors c’est certain vous trouverez la crème qui nourrira au mieux votre peau (qui n’est que le reflet de votre état d’esprit…Qu’en pensez-vous? Mettre la peau au repos de crème ne veut pas dire passer l’étape du nettoyage (si on veut voir pousser la graine et lui donner la possibilité d’exprimer le meilleur , c’est préférable de s’occuper du terrain dans lequel on va la mettre 😉 Bonne après-midi

    Répondre

    • Elise
      avril 18th, 2012 21:46

      Chère Sybille, le hasard, un grand sujet à lui tout seul… et je trouve très bien l’idée d’abstinence de crème pour mieux ressentir les choses, ou pour faire un sevrage avant de tenter une cosmétique différente. Excellent ! que celles-ci qui essaient viennent raconter leurs expériences…

      Répondre

  4. sybille
    avril 19th, 2012 7:39

    le hasard entre guillemet parce que je n’y crois pas…belle journée

    Répondre

    • Elise
      avril 19th, 2012 12:56

      Oui voilà ! c’est ce que je voulais dire aussi…

      Répondre

  5. Seve
    août 13th, 2012 23:52

    J’adore cette façon de choisir sa crème. C’est à al fois amusant et spirituel :-)

    Personnellement, j’ai abandonné depuis des années les crèmes toutes faites des supermarchés et parfumerie. J’en suis à tester application d’huile de jojoba sur peau humide (fines gouttelettes d’eau ou d’hydrolat de rose)+application d’Aloe Vera avec qlq gouttes d’huile mêlées.

    Pour autant : je n’ai pas encore résolu le problème des zones sèches de mon visage, alors que j’ai bien identifié le besoin de ma peau : non pas du gras, mais de l’eau !

    Le mystère reste entier, mais pas pour l’histoire émotionnelle, parce qu’une chose est sûre : le corps parle. Je le constate chaque jour auprès des gens que j’accompagne ! Lorsque la peau appelle à l’hydratation, c’est qu’elle demande de l’attention, à être touchée avec les bons produits. Ma quête est celle du bon produit.

    Répondre

    • Elise
      août 14th, 2012 12:09

      Bonjour Seve, bienvenue sur Terrasens ! Je vous remercie beaucoup pour votre témoignage, il est vrai que le grall pour nous tous, c’est de sentir ce qui sera bon pour nous parmi tout ce qui existe !

      Cela passe à mon sens par regarder autrement ce qui jusque là n’a pas fonctionné… et de tester comme vous le faîtes. Pour les peaux qui se déshydratent facilement, je peux dire 2 choses :

      1- C’est la présence de sébum ou d’huile qui va freiner cela, que ce soit en application externe ou interne ( apport quotidien d’omega 3 en quantité suffisante par exemple). Mon credo, c’est d’offrir en priorité à la peau le contexte favorable pour s’équilibrer d’elle-même avant de focaliser directement sur ce qui lui manque.

      2- n complément d’un apport en oméga 3, Boire de l’eau tiède, 1 grand verre, au réveil, seule (sans adjuvant), est un bon truc pour améliorer la situation sur la durée. + de l’eau pure en journée entre les repas.

      et finalement en 3, ce qui compte aussi c’est la vitalité et la variété des ingrédients pour réveiller la peau, qu’elle se remette à travailler dans la joie et la bonne humeur !et là je suis d’accord avec vous, elle adore les massages et les soins de qualité… tout comme les plantes fraîches de tous horizons et les émotions positives !

      S’écouter, apprendre à se faire du bien, quelle belle aventure !
      Merci ! et revenez si vous testez des choses et avez envie de partager, de mon côté ce sera avec plaisir !

      Répondre

      • Seve
        août 16th, 2012 20:31

        Merci pour votre réponse. C’était intéressant de voir qu’intuitivement j’ai ces gestes.

        Je bois un verre d’eau au réveil. L’eau est à température de la pièce, mais peut-être faudrait-il qu’elle soit un peu plus chaude. A voir.

        Je ne suis pas fan de prendre des compléments alimentaires. J’en ai pris quelques temps, des sortes de perles d’huiles à base d’huile d’onagre et de je ne sais plus quoi, recommandée par mon homéopathe-acupuncteur. Peut-être qu’il aurait fallu prolonger le traitement. Ce qui était bien avec lui, c’est que j’ai pu prendre conscience que je faisais partie des personnes dont le métabolisme est plutôt lent. Il est donc question de maintenir des actions dans l’endurance.

        Cela dit, je mange des poissons gras et entre les graines de lin en poudre + l’huile de colza dans mon Miam-O-Fruits (proche de la crème Budwig Kousmine, mais uniquement avec des produits frais et non laitiers), je me dis que je devrais avoir mon compte (et bien p-ê que non ! lol)

        De même je bois de l’eau en journée. Et là encore, depuis 1 mois ou 2, je me demande si je ne devrais pas en boire encore plus.

        Répondre

        • Elise
          août 17th, 2012 11:52

          Bonjour Seve,
          Oui de l’eau tiède à chaude, c’est mieux, ça détoxine en même temps, cela fluidifie les miasmes. Pour l’eau c’est important de ne pas boire d’eau trop minéralisée, l’idéal c’est de l’eau qui contient moins de 120 mg/ litre de résidus à sec (c’est sur l’étiquette), ou mieux de l’eau osmosée et dynamisée à partir de l’eau du robinet. Une eau légère et pure va mieux hydrater et emporter avec elle les toxines.
          Pour les omégas 3, oui dans l’alimentation c’est le mieux ! France Guillain conseille 3 à 5 cuillères par soupe par jour de bonnes huiles…( bravo à vous pour le miam ô fruit, petit déj santé si il en est ! )
          Après bien se nourrir ou bien boire ne rime pas toujours avec bien assimiler : bien mastiquer est une clef, mais aussi l’activité physique, le drainage, le massage, le bain dérivatif de France Guillain justement… et comme vous dîtes, c’est sur la durée. De quoi bien s’occuper, n’est-ce pas ?

          Belle continuation à vous !

          Répondre

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *