Laissons entrer le soleil hover background

juin 02
2012

L’Eté, L’Eté, L’Eté….

De belles images dans la tête, passées, présentes et à venir : Soleil, rencontre, voyage, plage et nonchalance …

Qu’il est doux de voir arriver Juin… J’évoque la douceur, mais en réalité, il y a l’été une sorte d’apothéose émotionnelle, des sens en effervescence, et la douceur ne rime pas avec tiédeur, mais avec chaleur et coeur. Energétiquement, le moment est à l’extériorisation, à la fluidité,  et à la réalisation de nos envies essentielles…

le soin poudré terrasens

Mes conseils beauté d’été

Côté peau, il s’agit de bien gérer le soleil, la chaleur, et les sensibilités… Voici mes conseils pour vivre pleinement cette saison :

EN AMONT / Les conseils intemporels :

Le matin boire au moins 1 grand verre d’eau tiède à jeûn : cela détoxifie l’organisme et l’eau prise seule va ainsi pleinement ravitailler nos cellules pour une hydratation optimale. Boire du thé ou tout autre complément ajouté à l’eau, ne remplace pas l’action de l’eau seule. Buvez donc, entre les repas, de l’eau seule aussi, c’est essentiel. Cette eau est de préférence peu minéralisée (moins de 120 mg de résidus à sec) et dynamisée : remuez-là 1 min dans un sens et 1 min dans l’autre sens avec une spatule. (Il existe aussi des tasses à vortex pour dynamiser simplement et facilement l’eau).

Vous pouvez aussi faire une cure d’aloe vera à boire : de la pulpe pure et fraîche d’aloe vera, BIO, pressée à froid, avec le minimum de conservateurs (moins de 1% idéalement). Cette plante est idéale pour hydrater de l’intérieur !

Bien mieux que la crème solaire  !

Je sais que la crème solaire est devenue sacrée, mais je tiens à préciser que préparer votre peau de l’intérieur à reçevoir le soleil est essentiel pour une santé plus globale:

Avoir détoxifié le corps au printemps (mais ce n’est jamais trop tard), grâce à des plantes drainantes pour le foie, ou autre sève de bouleau par exemple, c’était déjà le bon réflexe pour faciliter l’adaptation aux chaleurs de l’été : les toxines épaississent le sang et la lymphe, d’où des problèmes de jambes lourdes, de transpiration excessive ou odorante, d’apathie, et de coups de soleils rapides et dévastateurs.

Imaginez du beurre qui chauffe dans la poêle : il roussit non ? et bien sous votre peau, si il y a des toxines mêlées de mauvaises graisses dites saturées, elles cuisent aussi au soleil. Alors si votre hygiène de vie vous permet de gratifier la peau d’acides gras essentiels, donc de bonnes huiles, là l’horizon s’ouvre :

Choisissez bien des huiles de 1ère pression à froid bio dans votre alimentation, à consommer crue pour les huiles de colza, noix (oméga 3) ou crue et en cuisson douce pour l’huile d’olive (omega 9). Pensez aussi aux poissons gras, sardines, maquereaux, pour les oméga 3 également. Moitié-moitié entre omega 3 et oméga 9, tous les jours.

Chacune de nos cellules est protégée par une membrane constituée d’acides gras essentiels(omégas …) et nous ne les fabriquons pas, il nous faut en absorber tous les jours, à la fois pour maintenir cette membrane cellulaire (une membrane en mauvais état signifie maladie et mort de la cellule, vieillissement aussi si vous préférez…). Une membrane cellulaire en bon état permet d’optimiser les échanges entre les cellules : à la fois la sortie des déchets issus de la régénération cellulaire permanente et la captation des nutriments pour nous maintenir en vie et en bonne santé.

Ces bonnes huiles sont trop précieuses pour le cerveau, le corps et le système sanguin pour nous faire grossir, alors prenez-en l’esprit léger, à raison de 3 cuillères à soupe par jour réparties sur les 3 repas de la journée (oui ! on en a pas besoin de 10 litres ….)

PENDANT / Pour lancer le  bronzage et protéger des méfaits du soleil

Outre les bonnes huiles, les fruits et légumes de saison sont meilleurs alliés : ceux qui sont colorés de l’orange au rouge, en passant par le jaune: les caroténoïdes comme le bétacarotène sont un précurseur de la mélanine, donc favorise le bronzage dès les 1ers rayons du soleil. Soit vous choisissez des jus de carottes et autres crudités,  soit vous prenez des préparateurs solaires en gélules, bio de préférence, savamment dosés entre acides gras, carotènes, algues ou aussi en lycopène… C’est très efficace, tellement, que j’aimerais beaucoup proposer le mélange exclusif  Heuliad, affaire à suivre…

S’exposer au soleil toute l’année, au moins les bras et les jambes, est déjà une façon de ne pas surprendre la peau (et de fixer la vitamine D !).
Quand arrive les jours où le soleil tape, il s’agit de profiter du soleil de façon progressive : un coup de soleil signifie que vous vous exposez  trop longtemps sur une peau tout juste sortie de l’ombre ( je sais ce n’est pas un scoop !) et bien souvent vous portiez des lunettes de soleil, non ?

Notez bien que le cerveau donne l’ordre à la peau de bronzer, quand il percoit une lumière trop forte via nos yeux. En mettant sans cesse vos lunettes, le cerveau est maintenu dans l’ombre et ne percute pas qu’une agression est en cours ! donc vous brûlez… Le bronzage est un mécanisme de défense naturel face au soleil : la peau s’épaissit et fonce pour augmenter sa protection aux UV tout en permettant une pénétration suffisante pour synthétiser tout un tas de vitamines et autres métabolismes vitaux.

Ne chaussez pas les lunettes de soleil dès le matin 8h jusqu’au soir, même si c’est drôlement « IN » (maintenant si vous trouvez que les coups de soleil c’est « IN »aussi…).  Baladez-vous au soleil d’abord sans lunettes, aux heures fraîches pour informer le cerveau (je ne parle pas des trajets en voiture…). Aux heures chaudes, couvrez-vous dès 15 min d’exposition les premiers jours, mettez un chapeau avant de mettre des lunettes, restez à l’ombre, et buvez de l’eau. Bien sûr suivant votre tolérance au soleil, votre couleur de peau, il y  a des variantes de temps d’exposition, d’où l’intérêt de se connaître ou de demander conseil, mais sur le principe c’est juste.

Je dirais que c’est comme tout, savourez les débuts permet d’atteindre un objectif plus suprême… Je parle de bronzage, chacun, chacune, l’aura bien compris. S’exposer en douceur, maîtrisez ses lunettes de soleil, se gorger de bonnes nourritures terrestres… lancera un bronzage plus lentement mais plus sûrement, plus joliment, et sans méfaits pour la santé.

Quant à la crème solaire, vaste débat, elle maintient dans l’illusion que nous sommes protégés : il faut en mettre une grosse couche toutes les 2 heures pour être efficace, d’où des coups de soleil aussi finalement. Elle favorise l’exposition brutale et prolongée dès le début de l’été, et surtout elle contrarie la pénétration des UV. Cela, d’une part amenuise les bonnes actions du soleil (synthèse des vitamines et autres hormones du bien-être) et d’autre part concentre les UV à la surface de la peau, c’est bien le but de la crème, stopper les rayons en surface, ce qui à moyen terme favorise les dégénérescences de la peau. Sans crème les rayons UV traverse le corps et c’est très différent dans les actions que cela produit.

La crème solaire, obligatoirement bio par ailleurs, devra être composée avec des filtres minéraux(et non chimiques), s’utilise pour les randonnées, les sorties bateaux, ou tout autre activités sportive, pour les peaux diagnostiquées comme hypersensibles ou intolérantes, et quand le contexte fait que nous serons exposés aux heures chaudes, sans ombre, sans t-shirt, sans chapeau. Bref elle s’utilise à bon escient, pas tout le temps.

Pour les enfants c’est pareil, ne les croyez pas protéger avec une crème, si ils n’en ont pas vous serez plus vigilants à les couvrir, à les mettre l’ombre, car les enfants ont besoin du soleil comme nous mais vraiment aux heures plus fraîches du matin et du soir, leur peau laiteuse capte très vite les UV suffisants, donc le temps d’exposition doit être court. Les bébés eux sont à garder à l’ombre…

Je vous ai trouvé une crème solaire adaptée à ces utilisations chez la marque Alphanova , 100% d’origine naturelle, bio, sans nanoparticules, non toxique pour le corail également ! Elle existe en 2 indices 30 et 50, des hautes protections.

bronzage durable terrasens

Et la beauté de la peau dans tout ça ?

Pour permettre un long et beau bronzage, dès le début de l’été, gommez en douceur la peau le masque Zeste et Peps, 1 fois par semaine, pour stimuler le renouvellement cellulaire. Vous aurez l’impression que vous faîtes partir le bronzage mais en fait vous allez encourager la peau à organiser son bronzage : s’épaissir, bien répartir la mélanine, grâce aux actifs du soin exfoliant, riches en acides gras essentiels et plantes drainantes. Gommer c’est aussi enlever les cellules mortes, qui elles, blanchissent le bronzage et épurer les excès de sébum dans les pores de la peau.

Après un gommage de la peau, il est impératif de bien l’hydrater
– le matin avec l’émulsion pacifiste ou la crème d’amour, une texture fluide et favorise la souplesse de la peau et son oxygénation.
– le soir avec le sérum facétieux pour accompagner le renouvellement cellulaire, combattre l’oxydation des cellules et unifier le bronzage.
l’ émulsion caressante pour le corps, un plus grand flacon pour prendre soin des zones fragiles : cou, décolleté, buste, jambes.
l’émulsion de famille, en cas de coup de soleil ou après une séance de plage, pour apaiser intensément la peau.

Grâce à ces soins tout au long de l’été vous éviterez aussi au mieux l’effet rebond la fin de l’été . What is it ?

Effet Rebond : L’épaississement de la peau tout l’été, pour cause de bronzage, a tendance à maintenir dans les pores de la peau du sébum épaissi, des cellules mortes, et autres toxines. Encore plus si vous avez mis des crèmes solaires, des cosmétiques classiques qui asphyxient la peau. Bref, quand le bronzage part, la peau s’affine et laisse s’échapper les toxines maintenus captives… Bonjour les boutons, micro-kystes, peau sensible, ou l’aspect pomme ridée… en cadeau de rentrée.

L’originalité des soins Heuliad c’est d’accompagner la peau pour qu’ ELLE ait toute la faculté à faire idéalement son travail : Heuliad n’agit pas à la place de la peau, à l’inverse encourage le renouvellement cellulaire avec des ingrédients purement végétaux, riches en acides gras essentiels, et favorise le drainage régulier des toxines (donc en douceur), et permet ainsi à la peau d’exprimer toute sa beauté et sa santé.

Ce qui est fondamental c’est de regarder comment fonctionnent la peau et le corps pour accompagner et non faire à la place de…

Mon discours inhabituel est habituel en naturopathie, je l’expérimente tous les étés, et vous pouvez le retrouvez aussi dans le livre de Damien Downing, « soleil vital ».

Contactez-moi pour toute question, et pour en faire l’expérience dès ce début de saison !

Qu’en pensez-vous ? surprise de ne pas parler uniquement de crèmes solaires pour accueillir le soleil ?
Cette année, votre peau peut-elle compter sur vous pour l’aider à être belle ?

Au plaisir d’échanger avec vous… et profitez bien de ce début d’été !

Crédits photos : © Luana Rigolli – Fotolia.com © detailblick – Fotolia.com, goodshoot- fotosearch.

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *