Gabrielle partage les clefs de son bien-être hover background

jan 31
2012

Rencontre avec Gabrielle

Avez-vous les clefs de votre bien-être ?

J’ai posé cette question à Gabrielle Le Brize, lors de notre « Scénario bien-être », la prestation de conseils sur mesure que je propose en complément des produits de soins, histoire d’aller plus loin… -Le Scénario bien-être vise à identifier les freins à notre bien-être et nos ressources pour l’apprivoiser- .

Au fur et à mesure de notre échange avec Gabrielle, l’envie de partager avec vous ses clefs est devenue une évidence, et cette idée lui a plu aussi. Gabrielle a de beaux messages de bon sens à faire passer…

Gabrielle est art-thérapeute, elle accompagne les personnes à avancer dans leur vie, par exemple quand des traumatismes, des doutes, des deuils les mettent en stand by ou dans une lassitude psychologique, temporaire ou chronique. L’art-thérapie favorise l’expression de nos émotions via la peinture, sculpture ou collages, quand les mots ne viennent pas ou plus, les dessins donnent des clefs sur ce qui est essentiel à notre bonheur…
Cela peut être juste une envie de créer, de faire de ses mains, et de voir ce que cela procure comme plaisir !  ( et comme message ? … ) .

Bien sûr c’est une approche idéale aussi pour les enfants, et pour ma part, j’aime beaucoup l’idée de solliciter l’intuition, l’émotion, la créativité plutôt que la seule raison, pour faire émerger nos choix de vie

site art thérapie

 

1ère Clef : La bonne humeur

Gabrielle est aussi une femme, et une maman de 2 ados, qui a choisi la bonne humeur comme art de vivre. C’est son atout majeur : elle est toujours de bonne humeur. Impossible me direz-vous ?

Quand la vie vous a servi quelques épreuves, et que vous acceptez de vous remettre en question, si !  petit à petit, l’essentiel reste dans le champ de vision, on ne le perd pas de vue, ou plus aussi facilement qu’avant : les inconforts de certains jours ne suffisent plus à nous mettre de mauvaise humeur, et les bons moments sont savourés à leur juste valeur.  Est-ce que regarder un bon film lovée sur le canapé avec ses 2 enfants captivés par l’histoire, ce n’est pas simplement « magique ». Le bonheur est aussi là !

Est-ce que sourire demande plus d’énergie que bougonner ? Est-ce que sourire n’est pas un état naturel quand on se respecte ?

Si nous perdons ce sourire c’est que trop de choses nous submergent, nous obligent, nous déplaisent. Est-ce que cela pourrait venir de notre tendance à ne pas savoir dire NON ? Gabrielle avait cette tendance aussi fut un temps, et sa soeur lui a donné un truc pour sortir de cette spirale :  Quand une personne nous demande un service ou quelque chose , essayez de passer par cette étape  de lui dire :  » Ecoute, je vais y réfléchir », cette simple formule induit chez l’autre la possibilité que vous puissiez dire non, aussi quand vous rappelez il s’y attend…

Cela vous permet à vous de vous aperçevoir que ce n’est pas forcément dramatique pour l’autre, et que le monde peut tourner sans vous. Ce sont aussi de beaux OUI en perspective à offrir à ceux à qui vous direz oui par choix, par plaisir, par envie d’aider ou de partager? Et ça change tout !

Rappelez-vous peut-être aussi que la bonne humeur attire la bonne humeur : à vous les invitations à droite et à gauche car vous êtes de bonne compagnie, ou les opportunités professionnelles parce que vous êtes positive et inspirante.  Dîtes oui quand cela vous plaît d’y aller, et la bonne humeur ne vous quittera plus.

2ème Clef : Dormir

hammac arbre blog terrasens

J’imagine que cela semble évident pour tout le monde, le sommeil est essentiel à notre bien-être, nous le savons mais le faisons-nous ? Grâce à Gabrielle qui a insisté beaucoup sur cette clef pour elle-même, je me dis que le B.A BA n’est souvent pas acquis : Qui fait la sieste quand le besoin se fait sentir ? Qui dort son nombre d’heures idéal ? Qui va dormir quand il a sommeil ? Le sommeil recharge le physique, le corps, mais aussi l’émotionnel et le psychologique. Ne voit-on pas autrement un problème après une bonne nuit de sommeil, ne dit-on pas que la nuit porte conseil ? Cette fameuse prise de recul nécessaire pour garder sa bonne humeur, est nettement plus aisée après une bonne sieste.

J’ai trouvé très pertinent de la  part de Gabrielle d’organiser sa vie, en respectant son sommeil, elle sait avec l’expérience comment elle fonctionne et elle se respecte. Qui oblige à prendre un RDV en début d’après-midi ? Il y a le reste de la journée aussi… Bien sûr vous me direz  » je suis salariée je ne fais pas ce que je veux », concentrez-vous alors sur les week-ends, et les soirées, pour les faire ressembler à vos besoins suffisamment souvent pour que vous soyiez bien.

Gabrielle est attentive à ses besoins physiologiques: dormir et manger : travailler efficacement sans l’un ou l’autre, est peine perdue. Comment lâcher prise dans la vie, si notre cerveau doit nous alerter sans cesse sur nos manques de sommeil ou de bons nutriments ?  Si aujourd’hui vous avez faim à 18h, même si l’heure du repas admise c’est 19h ou 20h, n’est-il pas judicieux de manger plus tôt ?

Combler ses besoins physiologiques permet d’ouvrir la porte à d’autres niveaux se sensations…

3ème Clef : L’envie 

Gabrielle sait aussi faire des exceptions dans son quotidien, afin de le pimenter : si quelqu’un lui propose de découvrir ce qu’elle ne connaît pas encore, de la salsa, de l’escalade, elle dit oui ! elle fait confiance à ce que la vie lui apporte sur un plateau, elle aura quelque chose à apprendre ou quelqu’un à rencontrer de cette expérience !
Il s’agit alors d’affiner son ressenti : notre corps nous dit toujours oui ou non quand un évènement, une personne se présente, mais nous ne l’écoutons pas toujours, n’est ce pas ?

Les sensations de chaleur dans le ventre, de joie, d’envie, de « WAOUUU », voire de sourire naissant, de souffle coupé, de rougeurs aux joues, SONT des signes que vous pouvez dire OUI ! même que vous devez dire OUI !
Si par contre, vous visualisez de suite le côté négatif de la situation, que vous soufflez, là le NON ne demande qu’à se faire entendre…
Se faire plaisir, avoir envie c’est notre boussole pour vivre des expériences enrichissantes !

Savoir s’écouter et entendre cette envie nous permet d’équilibrer le quotidien entre le « train-train » qui fait du bien, qui nourrit nos besoins, et le « piment » qui stimule nos envies, et le renouveau.

Avez-vous repéré comment votre corps vous parle ? Comment sentez-vous que vous devez dire oui ? non ?
et si vous avez envie de partager ici  vos clefs du bien-être, ce serait avec grand plaisir !

La chanson préférée de Gabrielle en ce moment :  Florent Pagny, Tout et son contraire

Pour faire plus ample connaissance avec Gabrielle :

www.atelier-artherapie.com

GABRIELLE LE BRIZE BLOG TERRASENS

 

Gabrielle s’est engagée auprès de L’association couleurs du coeur, avec des actions d’art-thérapie à Haïti notamment auprès des enfants, je vous invite à découvrir :

association couleurs du coeur

Crédits photos : bippityboppityboo.tumblr.com, apartmenttherapy.com, gabrielle le brize, couleurs du coeur

4 commentaires

  1. Rahma BELDJILALI
    février 2nd, 2012 13:29

    Bonjour Elise,
    En effet, ce billet sur les clefs du Bien-être partagé avec Gabrielle est beau, riche et vrai.
    Pour ma part, une des clés aussi c’est l’égoïsme.
    Si si , vraiment…Bien sûr sociétalement ou d’un point de vue éducationnel, il nous a toujours été répété : oh ce n’est pas bien d’être égoïste et pourtant … « Le Bonheur commence par une bonne part d’égoïsme », c’est ma pensée préférée.
    On oublie toute culpabilité, on pense à soi, on s’occupe de soi et alors bien , belle , détendue, en paix avec soi même, c’est fou tous les bienfaits et les bonheurs que l’on apporte aussi aux autres.
    Chaleureusement vôtre,
    Rahma

    Répondre

    • Elise
      février 2nd, 2012 14:09

      Chère Rahma, merci beaucoup de préciser que penser à soi est juste essentiel et nullement incompatible avec le fait de prendre soin des autres, bien au contraire ! Comment servir de l’eau aux autres autres si notre carafe est vide… Comment arrivez-vous à dire à votre entourage que vous avez besoin de vous consacrer du temps rien qu’à vous, comment dîtes-vous stop ? Si ça vous dit de répondre bien sûr…

      Répondre

      • Rahma
        février 3rd, 2012 9:53

        Je le dis tout naturellement : maintenant, c’est un moment rien qu’à moi. Je ne veux être dérangée par personne et ensuite …
        c’est le Ensuite qui est important : en balisant clairement les choses à son entourage, il comprend et accepte. Là je suis là mais ensuite je ne serai pas disponible pendant x temps et ensuite je reviens et suis là PLEINEMENT.
        Rahma

        Répondre

        • Elise
          février 3rd, 2012 12:57

          Le concept du vrai Oui, et du Vrai Non… Merci Rahma !

          Répondre

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *