De la confiture aux cochons ? hover background

mar 22
2013

Nouvel Episode des coulisses d’Heuliad

Je vous ai promis de partager avec vous les coulisses de la création de ma nouvelle gamme Heuliad…. et en écrivant ces mots, je me dis « quelle aventure ! ».
Aujourd’hui il fallait que je vous écrive parce que le moment est un peu « chaud bouillant », c’est le moment où jamais de ne pas vivre seule cette intensité

Côté fond…

1- Avec le laboratoire, les formules sont finalisées !

Même si bien sûr il y a des rebondissements … entre les fournisseurs qui arrêtent une matière première à la dernière minute, ou ceux qui mettent des conservateurs dans les matières premières végétales, ce qui m’oblige à y renoncer  et à chercher autre chose !

En fait un des critères de mon cahier des charges c’est une conviction forte mais osée, c’est de proposer une ligne de cosmétiques naturels sans conservateur de synthèse, sans stériliser non plus  les précieux actifs végétaux ! Vous ne vous l’imaginez peut-être pas, mais c’est un défi colossal à relever !

D’ailleurs c’est inédit pour le laboratoire breton que j’ai choisi, des tests en interne sont en cours et les premiers résultats sur la sécurité des formules sont imminents….
Si jamais ces tests internes sont réussis, c’est là qu’il faudra les envoyer à un laboratoire extérieur indépendant pour la validation officielle et l’autorisation de mise sur le marché : cela durera 6 semaines en tout… si un grain de sable ralentit le processus, ce sera parti pour 6 semaines de plus,  avant de voir, sentir, toucher en vrai ces formules à mon sens merveilleuses !

De ce point de vue là déjà, c’est une phase de stress « chaud bouillant » tant les enjeux sont multiples :  mes doigts n’ont jamais croisé si fort !

La sortie des produits, la commande des flacons, la trésorerie … tout est suspendu à ces tests !

Côté forme…

2- L’autre aventure du moment ce sont les flacons et l’étiquetage.

Je passe beaucoup de temps avec les fournisseurs au téléphone, je les fais sourire c’est déjà ça ! Pourquoi ? tout simplement parce qu’ils proposent 10000 flacons minimum pour une référence, 5000 dans le meilleur des cas, alors que moi je vais « oser » produire pour la première fabrication 100 unités pour chacune de mes références !

Au delà même des quantités demandées, il existe une rareté certaine sur les flacons airless (sous vide d’air) de qualité, en grand format tout particulièrement (pour les soins du corps), et compatibles avec des formules sans conservateur. Parmi ces flacons, il me faut une matière recyclable de surcroît, éthique oblige … et le plus difficile : trouver un distributeur qui accepte de « jouer » avec moi à la « fabrication dînette », autrement dit en très petite quantité… A ce jour, le suspens est encore à son comble, même si j’avance bien !

Je souhaitais par ailleurs faire de la sérigraphie sur les flacons, mais une fois que les comptes sont faits, finalement ce sera pour la prochaine fabrication ! une fois que vous aurez goûté et aimé  je l’espère ! La sérigraphie sera possible dès que je pourrai programmer une fabrication de 250 unités de chaque référence…

Au final : J’y mets tout mon coeur mais il y a des compromis à faire ! Tous les modèles de flacons ne seront pas identiques, les étiquettes seront toujours moins jolies que la sérigraphie  même si le graphisme est Top.

Par contre toutes les astuces que je trouve, grâce à des rencontres solidaires, donneront un résultat à la fois fiable sur la qualité et pratique à l’utilisation pour vous !

 

HEULIAD-logo_RVB

 

Cette 1ère fabrication que j’espère pour Mai sera un tremplin, une découverte et l’occasion aussi de vous entendre « en vrai » sur ces nouveautés.
Je vous demanderai juste d’être malgré tout indulgents sur les détails qui seront améliorés au fur et à mesure, et de ne pas oublier que ce qui compte vraiment c’est la qualité de ce qui est à l’intérieur, la rareté aussi … sans oublier toutes les personnes qui ont contribué magnifiquement à ce projet, pour la plupart en Bretagne et des artisans uniques dans leur genre… que je vous présenterai d’ici peu !

Un grain de folie

Je ne vais pas nier qu’il y a une  part de folie ou d’inconscience à se lancer dans la création d’une gamme avec si peu de  moyens, alors même que l’offre de produits cosmétiques en France n’est pas à la pénurie…

J’ai choisi ce titre d’article : de la confiture aux cochons parce qu’il résume bien je trouve la situation et parce que c’est une expression souvent entendue en Bretagne : Je l’ai entendu prononcé justement par une connaissance qui pourrait symboliser la raison et qui me certifiait que la majorité des gens ne comprendra pas la subtilité et la valeur d’une marque de niche comme Heuliad. Aujourd’hui ce serait fichu !  les personnes sont perverties par le marketing bonimenteur, les stéréotypes, les habitudes de consommation autour de la beauté, le ras le bol aussi de cette masse informe de messages publicitaires green, éthiques, innovants, révolutionnaires…. Les gens veulent acheter un prix, pas une crème, c’est fichu ! me dit-on

La passion pourrait répondre « qu’il faut voir grand, très grand, avec une qualité pareille, c’est juste incroyable ! L’Oréal avait justement besoin d’un concurrent à la hauteur côté naturel et bio ». « Demande à des investisseurs, à des traders, à  Sophie Marceau d’être ton égérie (moi j’aime florence PERNEL, mais Sophie ce serait chouette !), fais une levée de fond à la bourse de New York, Appelle Claire Chazal pour le journal de ce soir, et surtout pas une crème à moins de 150 € hein ! … »

Moi je dis que mon coeur, mon envie, mon intuition me disent une seule chose : Les belles histoires se commencent ici et maintenant avec les personnes qui sont là, qui partagent et interagissent aujourd’hui en me faisant confiance à travers leurs achats.

 

pissenlit-avatar HEULIAD

 

Heuliad a l’ambition d’apporter une réponse efficace aux soins de la peau certes, mais vraiment sa valeur ajoutée c’est de vous amener sur le chemin de votre bien-être, de vos rêves, de votre talent, de votre BONHEUR. Mon plaisir à moi c’est de vous connaître et voir ce que vous êtes contente d’une crème, et ensuite que cela vous emmène pas à pas vers tout ce qu’il y a de beau en elle, à l’image du chemin à parcourir pour voir ce qu’il y a de beau en vous. Ce qui m’intéresse c’est ce que vous penserez de vous au fur et  à mesure…

Ces soins seront  de véritables prétextes, excuses, alibis, pour se centrer, s’aimer, se retrouver, se ressourcer pour avoir l’énergie d’offrir au monde ce que nous avons de plus beau en soi, pour faire une expérience de vie exaltante.

 

Heuliad c’est mon projet mais pour qu’il voit le jour, j’ai contribué en amont aux projets et  aux rêves des autres : ceux qui avaient une démarche, un savoir-faire particulier, un respect de la vie au sens large. Cotoyer des gens inspirants inspirent, goûter à des choses savoureuses nourrit, sentir des effluves naturelles émeut, masser des textures soyeuses réveille le désir et la vie en soi.

 

On ne réussit pas seul, on réussit en aidant les autres à réussir, on réussit en s’occupant de son talent personnel, en l’exprimant, on réussit en faisant confiance aux autres et à soi pour créer une alchimie à la fois unique et créatrice de mieux et de BEAU pour tous.

Les mots ne valent qu’une fois que les sens ont goûté, senti, vu, entendu : il n’y a que faire l’expérience qui a un véritable sens. Acheter une crème n’est pas juste une dépense, un prix, c’est une expérience, c’est un écho à ce que nous sommes, c’est un instrument pour communiquer avec son corps, c’est un instrument de mesure de notre bien-être, c’est un message inspirant pour aimer qui nous sommes, en vrai.

 

Heuliad mijote tout doucement, tranquillement, en coulisses. D’ici quelques jours, je lance la campagne OCTOPOUSSE pour faire de la 1ère fabrication de ces soins « made with joy » une expérience de solidarité et d’optimisme.

 

Je prends soin de créer ma réalité, et de vous inviter à la partager, à la soutenir : Octopousse est là pour nous réunir autour d’engagements concrets pour des valeurs, des produits, des relations humaines de qualité que nous avons à développer, à faire vivre, à partager.

Heuliad vit ce pic exaltant du « juste avant »,  ce moment en coulisses, où l’on se prépare au lever de rideau. Avec Octopousse nous serons je l’espère beaucoup en coulisses pour entrer tous ensemble sur la scène d’une aventure belle et généreuse : la NOTRE !

 

 

 

Crédits photos : © tikiri – Fotolia.com

9 commentaires

  1. Patricia
    mars 22nd, 2013 16:13

    Whaouuu, ça avance et cet épisode me tient en haleine.

    En tous les cas, Elise, je me rends compte qu’il y a un sacré travail derrière toute cette envie d’offrir des produits qui sont en lien avec vos valeurs. Cela demande une forte énergie que de vivre tous ces instants qui paraissent parfois très instables, où tout peut être remis en cause du jour au lendemain. Heureusement que l’air iodé de la Bretagne est là, plus vivifiant que jamais, à une période où il est bon de l’inspirer plutôt deux fois qu’une !

    A bientôt pour la suite de l’aventure 😉
    Bien à vous

    Répondre

    • Elise
      mars 22nd, 2013 22:00

      Chère Patricia, je ne vous cache pas que cela décoiffe un peu, mais cette brise bretonne fait aussi un bien fou ! C’est chouette de le partager avec vous, merci beaucoup de votre commentaire encourageant ! à suivre donc !

      Répondre

  2. sybille
    mars 22nd, 2013 16:48

    « Certains regardent la réalité et disent : « Pourquoi ? » Moi, je rêve de l’impossible et je dis : « Pourquoi pas ? » » (Robert Kennedy citant l’écrivain irlandais George Bernard Shaw)

    « Chaque fois qu’un homme (une femme) se dresse pour défendre un idéal, ou améliorer le sort de ses semblables, ou redresser une injustice, il fait naître une minuscule vaguelette d’espoir et, venues d’innombrables foyers d’énergie et d’audace, ces vaguelettes forment un courant qui peut balayer les plus puissantes murailles de l’opposition et de l’oppression »

    « Seuls ceux qui prennent le risque d’échouer spectaculairement réussiront brillamment » R.F. Kennedy

    Et la dernière pour la route: Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.

    Bravo à vous Elise, pour l’énergie, pour la créativité, pour l’engagement, pour la passion derrière tout ça…je suis impréssionnée…

    Répondre

    • Elise
      mars 22nd, 2013 22:02

      Que c’est beau Sybille, c’est très inspirant ! cela me parle beaucoup… Merci de laisser votre empreinte, jolie empreinte dans cette aventure !

      Répondre

  3. sybille
    mars 22nd, 2013 16:50

    la dernière citation est de Mark Twain et la deuxième toujours de robert Kennedy…Ce sont les citations qui m’ont semblées les plus proches de votre article

    Répondre

  4. Céline
    mars 22nd, 2013 18:18

    Whaouuu, ça décoiffe !!! Et cette photo et cette chanson en point d’orgue de cet article vivifiant, généreux et solidaire… un immense merci… quel plaisir de te lire, te suivre, te voir avancer, bouillonner, « prendre soin de créer ta réalité »… et la partager avec autant de joie. Encore encore encore :-)

    Répondre

    • Elise
      mars 22nd, 2013 22:06

      Céline, je te promets de créer la suite ! C’est ce plaisir partagé qui nourrit la suite, alors OUI !
      C’est un beau cadeau ce message, je te remercie beaucoup, beaucoup, beaucoup !
      Comme tu le vois, je n’ai pas changé de cap ou de valeurs… que c’est bon d’oser aller au bout de ses rêves !

      Répondre

  5. Flo
    mars 26th, 2013 15:59

    Elise,

    Un article, une chanson… à ton image, à ta volonté, à tes rêves, à ta générosité plein de vitalité, d’élan, de joies, de folies. Merci!!! et dans l’attente de ces produits phares!!!
    Je t’embrasse.

    Répondre

    • Elise
      mars 26th, 2013 22:08

      Bonjour Florence
      Que c’est épatant d’attendre à plusieurs ! Merci beaucoup de ce joli message positif !
      LA dernière ligne droite est la plus intense…
      A bientôt !

      Répondre

Ajouter une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *